Un week-end à Édimbourg

Publié le 

Un week-end à Édimbourg

Du charme médiéval de Old Town à l'élégance georgienne de New Town, de passages secrets en jardins luxuriants, la capitale écossaise vous fait vivre un délicieux voyage dans le temps.

Un week-end à Édimbourg

Visite du château hanté d'Édimbourg

Jadis résidence royale et forteresse militaire, le Castle Hill dresse sa majestueuse silhouette sur le pic volcanique de Castle Rock. Les premières fondations de cette étape incontournable de votre périple écossais furent bâties à l'aube du XIe siècle, avant de s'étendre au fil des âges et des commandes royales. La forteresse abrita même un temps la reine aux trois couronnes, Marie Stuart, condamnée à mort par sa sœur, Élisabeth Ire… Ainsi, une myriade de fantômes vous entraînera à la découverte des somptueux joyaux de la couronne et de la légendaire pierre du destin, sur laquelle les souverains d'Écosse furent tous sacrés.
Sur l'esplanade, à travers les remparts crénelés, la vue sur la ville et l'estuaire de Firth of Forth est incomparable. Et si vous n'avez pas vu l'heure passer, le détonant rituel du One O'Clock Gun – un canon qui tire un coup tous les jours à 13 heures précises – vous rappellera que votre voyage dans le temps doit se poursuivre autour d'un déjeuner…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Un week-end à Édimbourg

Ascension royale sur le trône d'Arthur

« À moitié capitale et à moitié ville de campagne, la cité entière mène une double existence », c'est en ces mots que l'écrivain Robert Louis Stevenson a saisi le contraste qui caractérise sa ville natale. En effet, à l'instar de son trouble personnage dans Dr Jekyll et Mr Hyde, Édimbourg offre deux visages : l'un citadin, l'autre bucolique. La nature s'invite en son cœur sous la forme de collines et de lochs (sans monstre ceux-là), qui bordent le volcan d'Arthur's Seat, dont le nom proviendrait d'une légende autour du mythique roi celte. Ses flancs veloutés prennent naissance au cœur du splendide Holyrood Park, avant de s'élever jusqu'à 251 mètres d'altitude. L'ascension la plus douce se fera par le versant est, mais les plus téméraires opteront pour la face ouest afin de bénéficier à leur arrivée au sommet d'un éblouissant panorama sur le fleuve noir, la péninsule de Fife et, même, les Highlands…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Un week-end à Édimbourg

Voyage au Moyen-Âge dans Old Town

C'est à pied qu'il faudra vous élancer le long d'un dédale médiéval composé de passages, de voûtes et de ruelles pavées afin de découvrir la vieille ville. Le Royal Mile, la plus ancienne rue d'Édimbourg, est aussi selon Daniel Defoe, le père de Robinson Crusoé, « la plus grande, la plus longue et la plus ravissante rue (...) non seulement de Grande-Bretagne, mais du monde ». De Castle Rock au palais de Holyroodhouse, cette rue, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, déroule sur un mile et 107 yards (environ 1,7 kilomètre) une voie pavée bordée de pubs bariolés, d'édifices historiques et de boutiques en tous genres. Au fil de votre promenade, il ne faudra pas hésiter à vous engouffrer dans l'une des courts (courettes) ou closes (passages voûtés) pour découvrir quelques trésors médiévaux ou jardins secrets qui s'y tiendraient cachés depuis des siècles.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Un week-end à Édimbourg

Un accueil princier à The Dunstane Houses

De part et d'autre d'une rue discrète, aux portes de la vieille ville, se dressent deux ravissants édifices victoriens. La Dunstane House et la Hampton House constituent les deux moitiés d'un hôtel enchanteur où l'ancien se mêle au contemporain. Du salon cosy, où crépite un feu dans une grande cheminée, au Ba' Bar, où la douceur du cuir des fauteuils club rivalise avec le moelleux du velours des canapés, la demeure dégage une atmosphère conviviale et feutrée. À l'étage, dans l'une des suites, se déploie sur le mur la roue hypnotique d'un paon, tandis qu'à la lumière du soleil la baignoire en zinc prend les reflets ambrés d'un vieux single malt (whisky). Le charme des lieux n'a d'égal que leur confort. Vous vous surprendrez d'ailleurs à ne jamais vouloir en sortir, mais l'exquis petit-déjeuner – dans sa version hearty ou healthy, c'est selon vos envies vous donnera l'énergie et la volonté de vous en extraire le temps d'une promenade.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Un week-end à Édimbourg

Un dîner au goût scandinave dans le restaurant The Timberyard

Veillez à ne pas rater l'entrée ! Comme son nom l'indique, The Timberyard se cache dans un ancien dépôt de bois. Une fois passée la porte, le décor du restaurant exhale une atmosphère toute scandinave inspirée de la Norvège, située à quelques encablures de l'Écosse, de l'autre côté de la mer du Nord. Les céramiques écossaises, piles de bûches, bois de cerfs et plaids en tartan confirment néanmoins que vous êtes toujours dans la patrie du kilt...
La cuisine est ici raffinée et saisonnière. Sur le menu, point de détails inutiles : les plats sont mitonnés selon la pêche du jour et les légumes du potager. Ainsi, à la période de Noël, la coquille Saint-Jacques flirtera avec la pomme quand la daurade fumée nagera dès le printemps dans une écume d'asperges blanches. Le plus délicat sera encore de décider du nombre de mets que vous souhaiterez savourer, le tout arrosé d'un cru français ou d'un whisky tourbé.

Découvrez toutes nos adresses du guide Edimbourg