La bien-aimée

Alger est un mythe, une ville rêvée de Méditerranée. Ses couleurs, tantôt délicates, tantôt éclatantes, toujours dégradées entre le blanc et le bleu ont la douceur de ses hivers et la chaleur généreuse de ses étés.

Elle porte le même nom que son pays. Alger en Algérie. On la surnomme au choix « la blanche », « la joyeuse », « la bien-aimée ». Bien-aimée, elle l'est assurément, car toutes celles et tous ceux qui y ont vécu en gardent la nostalgie chevillée au cœur et à l'âme. Alger s'étale le long de la mer avec cette apparente nonchalance qui est caractéristique des cités du Sud. Ville ouverte, ville marine, elle n'a longtemps été accessible que par bateau. Alger fut comptoir phénicien durant des siècles dans l'Antiquité, puis elle est devenue espagnole avant de virer ottomane. C'est d'ailleurs grâce aux Turcs que la ville s'est développée, son port ayant été créé par le célèbre pirate Barberousse.
Vue du front de mer, sa place des Martyrs est bordée d'immeubles au style haussmannien. On y flâne le long des larges avenues, bordées de terrasses et de belles boutiques. Dans la ville ancienne, la casbah s'étire le long d'une colline qui fait face à la mer. C'est dans ce dédale de ruelles tortueuses que s'est forgée l'identité algérienne et, aujourd'hui, les touristes viennent aussi et surtout à Alger pour retrouver les traces de cette vie bouillonnante.
Les initiatives se multiplient pour rénover la casbah et la protéger des affres du temps. En effet, la vieille ville d'Alger est probablement l'un des plus beaux sites de la Méditerranée et elle constitue un type unique de cité islamique, ou « médina », avec ses palais ottomans, ses mosquées anciennes et une structure urbaine très dense et communautaire. Fière de sa jeunesse et de sa richesse culturelle, cette capitale de plus de deux millions et demi d'habitants vit jour et nuit au rythme du chaâbi, cette musique populaire d'origine arabo-andalouse, dont désormais les rythmes se diffusent autant sur internet que dans les cafés.

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
musee

Le MAMA, abri de la création vive

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
flÂnerie

À l'ombre des symboles coloniaux

Diaporama

Notre album photos d'Alger

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
traditionnel bon plan

Un couscous à Alger

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
luxe

Sofitel Algiers Hamma Garden, en classe business

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
exploration

Rue Didouche Mourad, le shopping bat son plein

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
musÉe

Musée National du Bardo, un trésor inestimable

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
musÉe

Musée national des Beaux-Arts : la maison des chefs-d'œuvre

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
steakhouse

Le Tyrolien, adresse préférée des carnivores algérois

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
monument

Le « tombeau de la chrétienne », mausolée berbère

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
gastronomie

Le Normand cuisine les terroirs français

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
monument

Le Mémorial du martyr, la flamme nationale

Ces destinations
devraient vous tenter