L'exception malgache

Peu de destinations peuvent se targuer, au-delà de l'image de carte postale – sable blanc, soleil éclatant et eaux turquoise –, d'un visage si singulier. Madagascar, carrefour des mondes, promet un voyage unique.

En des temps immémoriaux, les eaux chaudes du canal du Mozambique ont arraché à l'Afrique un grand pan de terre rouge, poussant un peu plus la cinquième plus grande île au monde dans l'océan Indien.

De cette filiation continentale, Madagascar, soulevée du nord au sud par les reliefs des Hautes Terres, a conservé une nature époustouflante, qui ne se laisse pas aisément dompter. Mieux, cette belle insulaire s'est faite arche de Noé et a su préserver faune et flore endémiques : six espèces de baobabs, emblème de « l'île rouge », quand l'Afrique n'en compte plus qu'une, colonies de facétieux lémuriens, grenouilles multicolores, tortues étoilées, tenrecs ou cœlacanthes… Mais Madagascar se joue aussi des paradoxes. Ici, la savane rencontre les rizières, emportées dans ses bagages par la population venue d'Asie, majoritaire sur l'île. À l'est, les pluies diluviennes de l'océan Indien irriguent la forêt tropicale. Bordées de demeures coloniales qui rompent avec les maisons de pisé des Hautes Terres, les plantations de canne à sucre, de poivre, d'ylang-ylang et de vanille charrient un air épicé, qui ressemble à s'y méprendre au fumet s'échappant des cuisines des bonnes tables traditionnelles de Madagascar. Cette dernière n'est-elle pas également surnommée « l'île aux parfums » ?

Certes, Madagascar ne se livre pas facilement. Son multiculturalisme, son culte des ancêtres et ses interdits perpétués par des ethnies indonésiennes et africaines, son artisanat aux allures de chefs-d'œuvre promettent aux voyageurs d'aller de surprises en rencontres, parfois déroutantes, égrainées au fil de pistes ocre impraticables qui mènent en taxi-brousse au bout du monde. Mais l'île sait aussi s'alanguir et séduire plus que les férus d'écotourisme. Nosy Be et ses îlots, leurs plages paradisiaques de sable immaculé et leurs lagons aux bleus affolants semblent taillés pour le farniente, à trouver dans quelques pépites hôtelières, resorts de luxe pour Robinsons modernes amoureux de nature et de grands espaces.

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
Nouveauté
festival

Festival des Baleines à Madagascar

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
sport

Racing Madagascar, avec le nord de l'île comme décor

Diaporama

Notre album photos de Antananarivo

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
carnaval

Au Carnaval de Madagascar

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
exploration

La beauté du Grand Sud sauvage

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
restaurant de plage

Chez Loulou, le charme des îles

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
palace d'hÔtes

Un coin de paradis à la Maison de Marovasa Be

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
luxe

Tsarabanjina, comme Robinson Crusoé, en mieux…

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
exploration

Prenez place à bord du train FCE

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
bien-Être et sport

Plongez dans les eaux turquoise de Madagascar !

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
exploration

Parc national de l'Isalo : le « Colorado malgache »

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
parc

Parc des Tsingy de Bemaraha, une merveille de la nature

Ces destinations
devraient vous tenter