Brasília, capitale de l'espérance

Vitrine moderne et moderniste de la destinée du Brésil, grâce au génial crayon de l'architecte Oscar Niemeyer, Brasília est unique au monde, bâtie « par la volonté d'un homme et la présence d'une nation ».

Brasília est la concrétisation grandeur nature d'un rêve à marche forcée, celui de « 50 ans de progrès en 5 ans ». Le rêve d'un homme, Juscelino Kubitschek, le président de la République du Brésil. La fondation de la nouvelle capitale couronne la « brésilianisation » du pays, affirme son identité culturelle et définit les traits d'un Brésil urbain, moderne et industriel. Un Brésil sur la voie de l'indépendance économique qui, au début des années 1950, accueille sa première Coupe du monde de football sous le rythme chaloupé de la naissante bossa nova. Un Brésil où triomphe le cinema novo qui influencera la Nouvelle Vague française.

Brasília, c'est le défi du déménagement de la capitale dans l'intérieur du pays, en zone aride, au milieu de nulle part. Un projet de modernité nationale, de nature englobante où convergent le peuple brésilien, les intellectuels et l'État. C'est un mouvement collectif, progressiste, qui incarne l'émancipation socioculturelle, l'intégration nationale et le développement économique. Son expression esthétique sera couronnée par son inscription au patrimoine mondial de l'humanité en 1987.

L'urbaniste Lúcio Costa dessine le plan de la ville, à l'image – au choix – d'un avion ou d'un oiseau aux ailes déployées. Oscar Ribeiro de Almeida de Niemeyer Soares, dit « Oscar Niemeyer », en bâtit les principaux édifices, imposant au monde – émerveillé par son audace – la patte du modernisme. Et Roberto Burle Marx, génial paysagiste, arrivé à l'architecture par la peinture, l'agrémente de parcs et jardins, autant extérieurs qu'intérieurs. Brasília est la ville la plus audacieuse qu'ait jamais imaginée et conçue l'Occident. Celle où l'architecture s'affiche comme l'instrument modernisateur national de l'État, agrémentée ici de statues de Bruno Giorgi, là d'Alfredo Ceschiatti, de Dante Croce ou de Marianne Peretti.

Le plan pilote de la ville, imaginé par Lúcio Costa, combine deux axes. Le premier, l'Eixo Monumental (« Axe Monumental »), coupe d'est en ouest la ville en deux parties symétriques et contient sur ses larges esplanades l'activité gouvernementale. Le second, l'Eixo Rodoviáro ou Eixāo, correspond à l'humain (les ailes déployées), aux habitations et à la vie quotidienne. Au croisement de ces deux voies se situe le noyau urbain. À l'arrière-plan de la capitale, la végétation native représentera le vide originel.

Brasília deviendra une destination fétiche pour tous ceux qui croient à la force de l'art et de la culture comme rêve d'élévation. André Malraux, visitant Brasília au milieu des travaux en 1959, s'écriera : « Presque toutes les villes se sont développées d'elles-mêmes, autour d'un lieu privilégié. Que l'histoire contemple, aujourd'hui avec nous, l'apparition des premiers bâtiments d'une ville faite par la volonté d'un homme et par la présence d'une nation. »

Vidéo découverte - Notre tour d'horizon de Brasilia et sa région
Vidéo découverte

Notre tour d'horizon de Brasilia et sa région

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
art et culture

Le Théâtre national, terre de contrastes

Diaporama

Notre album photos de Brasilia

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
monument

Le palais de l'Aurore, toutes voiles dehors

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
luxe detente

Un séjour au vert au Royal Tulip Brasília Alvorada

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
bon plan economique

St. Paul Plaza Hotel : son charme, c'est son prix

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
gastronomie

L'humour et les saveurs à la carte de l'Universal Diner

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
confort

Le QualityHotel& Suites mise sur les voyages d'affaires

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
insolite

Le pont Juscelino Kubitschek traverse l'asymétrie

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
parc

Le Parque da Cidade, oasis urbaine au cœur de la ville

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
monument

Le palais du Planalto, de verre et de béton

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
musee – monument

Le palais d'Itamaraty aux multiples reflets

Ces destinations
devraient vous tenter