Varsovie, l'inattendue

Éclectique et chaotique, la capitale polonaise n'en finit pas de surprendre ceux qui la découvrent pour la première fois. Avant-gardiste, elle bouillonne d'une vie incroyablement intense.

Varsovie n'est pas à un paradoxe près. On l'imagine drapée d'un manteau de neige, elle s'offre un monumental palmier (certes en plastique) et déroule des parcs verdoyants et des plages sauvages le long de la Vistule. Elle plante un jardin sur le toit de la bibliothèque de l'Université et aménage des bancs musicaux… Depuis l'ouverture à l'économie de marché en 1989, Varsovie bat la cadence, animée par une irrépressible soif de changements.

Une nouvelle vie souffle dans ses usines reconverties, comme à Berlin et à Moscou. Au cœur du quartier Praga, ouvrier et bohème, les créatifs ont installé leurs bureaux à la Soho Factory près du Musée du Néon, au milieu de cafés et de restaurants. Habitués des lieux, les hipsters fréquentent aussi la rue Mokotowska, riche en magasins de mode et en librairies, ou la place Zbawiciela.

La jeune génération façonne la ville. Elle investit des bâtiments oubliés, surfe sur une mode rétro-futuriste en détournant les symboles communistes d'hier et relooke les cantines populaires et les bars mleczny (« bars à lait »). Plus qu'ailleurs, elle fait la fête dans une ambiance d'auberge espagnole grâce aux nombreux étudiants étrangers. Vive l'Amitié des peuples !

La musique, bien sûr, est partout. Avec Chopin, elle incarne l'âme de Varsovie. Elle résonne sous les pavés, reflet de son histoire. Détruite à plus de 85 % à la fin de la Seconde Guerre mondiale, Varsovie n'était alors qu'un champ de poussière et de larmes. Son cœur historique a été reconstruit aussi fidèlement que possible et classé, dans la foulée, par l'Unesco. Depuis, le temps a fini par patiner cet écrin de maisons couleur bonbon.

Ailleurs, le chaos urbain est palpable. L'héritage soviétique se lit dans les larges avenues bordées de béton. Le style réalisme socialiste culmine avec le Palais de la Culture et de la Science. Imposant à l'époque, il se confond aujourd'hui dans le paysage de gratte-ciel tout juste sortis de terre – dont l'un de l'architecte Daniel Libeskind. Le présent rattrape l'histoire, non sans ironie parfois. Après la bourse, l'ancien siège du parti communiste accueille désormais un concessionnaire Ferrari !

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
varsovie marche

Zoo Market, la boîte à trésors

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
insolite

Visitez la ville à bord d'un van polonais !

Diaporama

Notre album photos de Varsovie

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
historique

Sofitel Warsaw Victoria, nuit de luxe « vintage »

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
cantine

Prasowy, le restaurant populaire

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
shopping

Pan tu nie stal, souvenir 100 % polonais

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
exploration

Les bords de la Vistule, une échappée en pleine ville

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
architecture

Le Palais de la Culture et de la Science

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
musÉe

Le Musée de l'Histoire des Juifs Polonais

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
exploration

La Vieille Ville, pas si vieille

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
musÉe

La créativité exposée au Musée de l'Affiche

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
historique

Hotel Bristol, le luxe discret

Ces destinations
devraient vous tenter